Le cours du bitcoin flambe et son coût énergétique aussi !

0
217 vues

Vous ne le savez peut-être pas mais il est possible de miner soi-même du bitcoin chez vous même si cela n’est plus du tout rentable à l’heure actuelle et que ça coûte très cher car le minage est très coûteux en énergie, en électricité. Voici pourquoi la flambée du cours du bitcoin impacte aussi son coût énergétique.

Une relation de cause à effet !

Difficile de croire qu’une simple monnaie virtuelle, qu’une cryptomonnaie puisse avoir un coût énergétique ou du moins que ce coût puisse impacter les personnes qui le minent, les mineurs de bitcoin. Si vous ne le saviez pas et bien cela est totalement vrai !

Contrairement à une monnaie traditionnelle, une monnaie centralisée que tous les pays ont, vous n’avez pas le droit d’en fabriquer chez vous ou de la reproduire. Si vous le faites, vous risquez d’aller en prison et d’avoir une sacrée amende. Pour le bitcoin et les cryptomonnaies, vous n’avez pas besoin de les reproduire mais vous allez pouvoir les miner en enrichissant les blockchains.

A la différence de la monnaie classique, une fois que le total de 21 millions de bitcoins aura été atteint en 2040, il n’y aura plus aucun bitcoin à miner. Le créateur a limité le bitcoin à 21  millions d’unités et pas une de plus sachant qu’il en possède lui 1 million.

Des transactions très énergivores !

Les transactions en bitcoins seraient des gouffres énergétiques à elles toutes seules. Une simple transaction en bitcoins représente à peu près 215 kWh, ce qui correspond plus ou moins à la consommation moyenne d’un foyer américain par semaine, ce qui est énorme. Selon les chiffres qui ont été dévoilés par le site MotherBoard, une transaction en bitcoins set 5000 fois plus énergivore qu’une simple transaction que l’on ferait sur le réseau Visa classique avec sa carte bancaire.

Si les transactions sont plus énergivores et qu’elles le sont de plus en plus avec la flambée du cours du bitcoin, cela veut aussi dire que l’impact sur l’environnement est encore plus important.

Si le cours augmente, il va y avoir beaucoup plus de mineurs sur les réseaux qui ont envie de découvrir de nouveaux blocs et de pouvoir gagner des bitcoins, plus ils sont nombreux et plus la puissance est élevée et plus elle consomme d’énergie en plus de tous les serveurs et de la puissance supplémentaire qui est ajoutée pour être encore plus performant que les autres.

On est bien loin du petit informaticien derrière son bureau chez lui le soir qui mine quelques bitcoins, quelques fragments de blocs pour pouvoir s’enrichir un peu. Là vous avez des mastodontes qui sont en train de ruiner l’écologie, l’environnement du monde entier pour miner des bitcoins en ayant une surconsommation d’énergie.

Et la bulle dans tout ça ?

Pour le moment, il n’y a pas de bulle même si certains paramètres sont présents. Ce que les spécialistes et analystes savent, c’est que vous ne pourrez pas aller acheter votre baguette de pain avec du bitcoin dans la poche, il ne deviendra pas une monnaie mondiale, une monnaie internationale même si on peut déjà acheter des biens et des services avec mais cela reste plutôt limité par rapport au nombre de vendeurs et de commerçants derrière ces secteurs, qui n’acceptent pas le bitcoin.

Il faudra encore attendre quelques mois, quelques années pour en savoir plus !

source: usine-digitale